mardi 27 septembre 2016

La vieille école

"Paul Bert", rue du Murot… authentique !
Elle servit d'annexe au lycée Majorelle au début des années 90, elle abrite des associations (Toul accueil, la Tota compania) mais plus pour longtemps.
Vendue pour en faire des logement (va y avoir du boulot !) elle va être évacuée par les susnommées associations qui vont emménager prochainement (aux vacances de la Toussaint) à l'école du Chatelet.





lundi 26 septembre 2016

Chez Mam' Do

Quand A****** fait la cuisine, fussent des hamburgers, ça rigole pas ! Même les pains sont faits maison.
Rien à voir avec les machins dég' qu'on a mangés bouffés sur une aire d'autoroute près de Reims.


samedi 24 septembre 2016

L'ancienne clouterie de Bainville-aux-Miroirs (1855-1990)


On devine, sur la façade côté rue, l'empreinte du toit à sheds d'un ancien bâtiment accolé à celui conservé de nos jours.

Et comme les clous, c'est aussi des pointes, l'usine était appelée pointerie.



vendredi 23 septembre 2016

Coq et clocher : Bainville-aux-Miroirs

Église Saint-Maurice. Tour romane du XIe siècle, nef et chevet du XVIIIe siècle. L'entrée principale se fait par un petit appentis situé en façade entre le clocher et la nef. Entourée de son cimetière, elle se trouve au-dessus du village, non loin des ruines du château.








mercredi 21 septembre 2016

Bainville-aux-Miroirs : le canal

Le canal des Vosges (anciennement canal de l’Est branche sud ) double la Moselle entre Neuves-Maisons (54) et Corre (70) en passant par Épinal (88). 93 écluses pour 122 km. Il passe entre la Moselle et le village.




Le projet de liaison Moselle/Saône à grand gabarit est évidemment controversé dans la mesure où sa réalisation toucherait la Réserve Naturelle Régionale de la Moselle sauvage.

mardi 20 septembre 2016

Promenade dans Réserve Naturelle Régionale de la Moselle sauvage à Bainville aux Miroirs : rencontres animales et végétales

Les rivages ne sont hélas pas épargnés par les plantes invasives telles que la Balsamine de l'Himalaya et la Renouée du Japon :



Le houblon s'accroche aux arbustes :


La rare cardère velue ici à maturité :


Ail des champs :


Une abeille sur un Orpin reprise :


Sympétrum rouge sang (Sympetrum sanguineum) mâle


Leste vert (Lestes viridis)


Carte géographique (Araschnia levana)


Cuivré commun (Lycaena phlaeas)


Panorpe commune - mouche scorpion (Panorpa communis)


Pour la suite, je vous invite à franchir le pont !


lundi 19 septembre 2016

Promenade dans la Réserve Naturelle Régionale de la Moselle sauvage à Bainville aux Miroirs

Le circuit balisé débute près du pont sur la Moselle. La réserve est gérée par le CEN Lorraine.




Bizarre, n'est-ce pas, cette "pile" centrale ?

Pour comprendre, il faut savoir que lors de la tempête "Joachim" en décembre 2011, la crue de la Moselle a ébranlé le pont en déstabilisant son pilier central. Une solution a été mise en place, dans le but de soulever le pont et de le repositionner sur les points d'appui du relevage situés de part et d'autre. Peut-être ne suis-je pas claire, mais on comprendra mieux la technique utilisée en cliquant ICI.

Sur d'anciennes cartes postale, on peut voir que ce pont moderne était précédé d'un pont de type Bailey.


La Moselle en aval et en amont du pont :



Le circuit longe la rivière d'abord sur une prairie… qui disparait progressivement par érosion dans la convexité d'un méandre, puis le retour se fait par une forêt alluviale, abandonnée volontairement à elle-même, et où l'on peut identifier les anciens tracés de la Moselle, se concrétisant par des bras morts ou des noues.



La présence de panneaux explicatifs fournit moult informations.








Sauvage... et pas sage ! Qui l'eût "cru" !