mercredi 24 août 2016

Douaumont, 100 ans plus tard



305 000 morts et disparus du côté Français au cours de la bataille de Verdun (21 février 1916 - 19 décembre 1916), pratiquement autant du côté allemand. Les Français identifiés sont enterrés dans la nécropole ; les ossements non identifiés, sont empilés dans l'ossuaire. Beaucoup ont enrichi le sol de la forêt domaniale et ne seront jamais retrouvés, à part, çà et là, quelques ossements lors de travaux forestiers ou comme lors des travaux de rénovation du mémorial.





(Photo prise de la terrasse du Mémorial, rénové pour le centenaire de la bataille de Verdun)


dimanche 21 août 2016

Qui s'y frotte s'y pique #403

L'ossuaire de Douaumont (Meuse) comporte sur sa façade les armoiries des villes (françaises et étrangères), pays (Canada, USA) et collectivités (Corse) ayant fait un don pour sa construction.

Deux blasons lorrains comportent des chardons : un pour Nancy et un triple pour Ligny-en-Barrois.



(Architectes : Léon Azéma, Max Edrei et Jacques Hardy)

jeudi 18 août 2016

Neuville-les-Vaucouleurs et les ânes

Une stèle à côté du monument aux morts (fraichement restauré) attire l'attention du visiteur : elle honore les ânes qui furent soignés dans le village pendant la guerre de 1914/18. La plaque fournit les explications.


Pour le centenaire de la bataille de Verdun, une statue a été placée au-dessus du monument. C'est une œuvre de Denis Mellinger, sculpteur lorrain. Elles est sortie de la fonderie Huguenin à Vézelise (54). L'inauguration a eu lieu le 30 juillet 2016 et ce fut l'occasion de faire la fête pendant deux jours. Bien évidemment le sympathique animal était présent.












Pour en savoir plus.

mercredi 17 août 2016

Naives-devant-Bar

Ou Naives-Rosières.

C'est le premier village au Nord de Bar-le-Duc, situé sur la voie sacré numérotée RD1916 et qui relie Verdun à Bar-le-Duc. Route qui eut un intérêt stratégique pendant la bataille de Verdun.

Imitation grossière des bornes spécifiques, purement ornementale :


La place de la mairie avec son monument aux morts et une jolie fontaine daté de 1818.







Aujourd'hui, c'est un paisible village dont l'église a fait l'objet d'un billet spécial.